B52 aprés l’enterrement de son frére Pape Dia

Les premiers mots de Bombardier après l’enterrement de son grand frère Pape Dia ont été: « J’ai perdu certes un frère, un ami mais c’est le monde de la lutte et de la culture qui ont perdu. Les témoignages sont unanimes. C’était un homme bon. Aujourd’hui, je peux témoigner que Pape Dia est meilleur que moi », déclare Bombardier au retour de Touba au micro de la TFM.

Ndèye Coumba FALL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici