Renouvellement licence des lutteurs : Pas encore le rush au CNG

La saison de lutte a été déclarée ouverte administrative depuis le 2 octobre dernier. Une opportunité pour les lutteurs et responsables d’écuries et écoles de lutte de s’atteler aux renouvellements et affiliations. Mais jusqu’à présent, les lutteurs trainent les pieds. Ce n’est pas encore le rush au siège du Comité national de gestion de la lutte. Selon notre source, les lutteurs n’ont pas encore effectué le déplacement. Un retard qui risque de faire sentir bientôt avec les galas de lutte en vue. Déjà, le 27 octobre Diak’s productions mise 1 million au stadium Iba Mar Diop et les membres de l’arène Adrien Senghor aussi propose 500.000 FCFA à Grand Yoff. Donc, les lutteurs ne prennent pas les devants, les promoteurs risquent de se retrouver avec un nombre très limité de participants.

Aïssatou FAYE NIANG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici