Même si certains mettent en doute la pikinité, les lutteurs de cette ville font tout pour prouver le contraire. L’open presse de Eumeu Sène a été une opportunité pour les pikinois de sonner la mobilisation des troupes et  apporter leur soutien au chef de file de Tay Shinger, qui actuellement est considéré comme le leader de Pikine. Ama Baldé, Boy Niang 2, Jet Lee, Sokh, Aladji Mbaye et autres jeunes champions se sont déplacés massivement. Une marque d’affection qui a fait vibrer le stade Alassane Djigo avec les pas de bakk de leur mentor. Une manière pour eux de taire les rumeurs. Toutefois, il faut noter qu’il n’y avait pas seulement les jeunes. Les anciennes gloires de Pikine ont elles aussi répondu à l’appel de leur roi des arènes. C’est notamment le cas de De Gaulle, Pape Diop Boston et Baba Diallo.

Aïssatou FAYE NIANG

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici