Connect with us

Lutte simple

Gala de lutte simple du 30 septembre : Hyacinthe Sarr contraint à annuler sa journée

Published

on

Le CNG reste fidèle à sa logique. Il est hors de question de tenir un gala durant l’intersaison. C’est la raison pour laquelle l’instance dirigeante a interdit cette journée de lutte simple. Alors le promoteur Hyacinthe Sarr est contraint d’attendre le démarrage de la saison pour organiser son gala qui s’annonçait explosif car les amateurs de lutte simple s’impatientent de retrouver les envolés lyriques de Mbayang Loum et les œuvres de Babou Ngom qui font leurs joies. Alors ils devront prendre leur mal patience.

Aïssatou FAYE NIANG

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actu en images

Matar Bâ rassure les promoteurs : « Nous serons toujours disposer à les accompagner »

Published

on

By

Dernièrement, les promoteurs avaient prévu d’organiser une conférence de presse pour parler de l’arène nationale. Mais lors de l’installation du CNG, le ministre Matar Ba a tenu à rassurer les organisateurs de combats de lutte. Pour le patron du sport sénégalais, c’est l’arène nationale qui va abriter les combats de lutte sauf exception et nous allons essayer de trouver une solutions.

Mieux il a déclaré « les promoteurs sont les bailleurs de la lutte et ils prennent des risques pour investir dans ce domaine. Alors nous serons toujours disposer à les accompagner.

Quand il y aura un problème exceptionnel à gérer, Pape Abdou Fall qui est le président des promoteurs viendra me voir et ensemble nous trouverons une solution ». Sur ce, on se pose la question de savoir si cette déclaration suffira pour que les promoteurs mettent une croix sur leur conférence de presse.

Aïssatou FAYE NIANG

Continue Reading

Affiche

Gala de lutte simple à Passy: Pakala rafle la mise

Published

on

By

Le stade municipale de Passy a accueilli samedi dernier un gala de lutte simple organisé par Leity , fils de la défunte Khady Diouf. Au départ, ils étaient 27 lutteurs inscrits au finish c’est le lutteur Mbourois Pakala qui a raflé la mise. Les premiers coups d’envoi ont été donné à minuit pour prendre fin à 3h45 du matin. Presque tous les grands noms de la lutte avaient répondu présents: Mbaye Tine, Ibou Ndiaye Dioffior, Pakala…D’ailleurs c’est ce dernier qui a gagné la finale devant Grand Mbagnick de l’école de lutte Boy Niang. Sur une mise de 1.500.000, le lutteur Mbourois empoche la rondelette somme de 750.000FCFA, le vaincu malheureux rentre avec 350.000FCFA et les deux 1/4 de finalistes se consolent avec 125.000FCFA.

Ndèye Coumba FALL, envoyée spéciale à Passy

Continue Reading

Lutte simple

Après une saison fournie : Franc attendu pour la confirmation

Published

on

By

Que ce soit en lutte avec frappe ou celle sans frappe, Franc a su s’imposer de la plus belle manière. La saison dernière, le pensionnaire de Parcelles Mbollo a réalisé un parcours de champion lui permettant par la même occasion de porter le drapeau de sa formation avec l’absence de Moussa Dioum et Yanda. Il a gagné 8.055.000 FCfa et 21 t de ciment et une victoire devant Mbaye Tine 2. Sa participation au drapeau du Chef de l’Etat et au tournoi de la CEDEAO ont été la cerise sur le gâteau. Une belle performance qu’il devra réitérer la saison prochaine. Cela lui permettra ainsi de faire un pas en avant et gagner une place au sommet.

Aïssatou FAYE NIANG

Continue Reading

Actualites

Copyright © 2018 LEEWTOO PRODUCTION.