Connect with us

Gueew bi

Engagement des lutteurs à hauteur de 1.000 F CFA : les acteurs crient au scandale

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui.

Published

on

Photo: Shutterstock

La décision du Comité national chargé de la Gestion de la lutte (CNG) a eu l’effet d’un coup de massue sur la tête des compétiteurs qui évoluent en lutte simple, notamment. Désormais, pour participer à un tournoi, les lutteurs sont tenus de s’acquitter de la somme de 1.000 frs sous forme d’engagement. Il n’en fallait pas plus pour soulever un tollé dans le camp des lutteurs (les principaux acteurs), de leur staff, des amateurs et accros de lutte traditionnelle sans frappe. Hormis le caractère unilatéral de cette mesure à laquelle aucune des composantes de la lutte n’a été associée, on peut l’assimiler à une seconde mise. Suffisant pour susciter un débat dans le milieu de la lutte traditionnelle sans frappe où le camp du Non est largement majoritaire. Pour d’aucuns, le CNG ne saurait se glorifier d’une telle mesure qui lui rapporte, pour tout et en tout, la somme de 32.000 frs, le nombre de lutteurs autorisés à participer à un tournoi de lutte étant fixé à 64.000. Avec la catégorisation des compétiteurs (lourds et légers) pour les tournois dont la mise dépasse 2.000.000 frs, il peut se retrouver avec le double, soit 64.000 frs. Qu’à cela ne tienne, semble dire le CNG. L’une de ses voix les plus autorisées, le Pr Raymond Diouf, en l’occurrence, trouve la décision légitime.
Selon le 2e vice-président chargé de la lutte traditionnelle sans frappe, le CNG n’a pas besoin de l’avis des autres composantes de la lutte pour prendre certaines décisions. Cela remet au goût du jour une vieille revendication de ces dernières, et plus particulièrement les lutteurs ou leurs représentants qui s’offusquent toujours de leur mise à l’écart à chaque fois qu’il s’agit de prendre une décision importante les concernant. Ils sont toujours mis devant le fait accompli. Leur statut d’acteurs de la lutte penche plutôt pour leur présence dans toutes les instances de décision où leurs avis devraient être pris en compte.

Babacar Simon FAYE ')}

Actu en images

Gala Adrien Senghor dimanche: Thiaka Faye impose sa puissance

Published

on

Dimanche à Adrien Senghor lors du gala de lutte simple organisé par Barry Productions, 57 lutteurs étaient en lice. Au finish, c’est le colosse Thiaka Faye qui a pris le meilleur sur Alphonse Pierre Yafall. Le vainqueur rentre avec la somme de 300.000 FCFA, le vaincu 150.000. Les deux demis finalistes éliminés à savoir Iba Saliou Ngom et Boal 2 se sont consolés avec une enveloppe de 25.000FCFA. Ndèye Coumba FALL

Continue Reading

Gueew bi

Le Préfet Saër Ndao et le maire Fallou Sylla aux chevets des victimes

Published

on

Avant la fin de la manifestation, Le préfet Saër Ndao et le maire Fallou Sylla ont effectué le déplacement au stade municipal de Mbour. Ils ont tenu à s’enquérir de l’état des victimes et faire un état des lieux. A la fin de la visite, le préfet s’est entretenu avec Leewtoo Tv a laissé entendre qu’il est temps de revoir les conditions d’organisation des combats. « Ce qui s’est passé aujourd’hui pousse à revoir les conditions d’organisation des combats pour plus de sécurité. Il y aura de plus amples discussions pour revoir les choses au stade Caroline Faye. Nous avons juste un seul stade à Mbour. Les promoteurs sont assez responsables pour respecter un cahier de charge », a-t-il confié. Le maire lui emboite le pas pour annoncer qu’ils ont déjà pris des mesures pour la construction du stade municipal. « Le stade Caroline est sportif, religieux, culturel, alors il doit abriter tous les événements. Nous allons revoir les choses à partir d’aujourd’hui car nous avons constaté l’insécurité par nous même avec ce qui vient de se passer. Le stade municipal doit être construit, nous avons déjà discuté avec quelqu’un, il ne reste plus qu’à le soumettre au préfet pour la validation. Nous allons se concerter et trouver un terrain d’entente pour le stade Caroline Faye », rassure le maire de Mbour. Aïssatou FAYE NIANG

Continue Reading

Actu en images

Thiaw Ndangane mise 1 million ce dimanche à Adrien

Published

on

Après plus de deux semaines de pause pour cause de campagne électorale, la lutte sans frappe reprend ses droits ce dimanche à Adrien Senghor. Le promoteur Pape Thiaw alias Thiaw Ndangane sera à l’œuvre pour une mise d’un million. L’animation sera assurée par Mbayang Loum et Maodo Faye. Ndèye Coumba FALL

Continue Reading

Actualites